Créée en 2010, l’association ULZI Compagnie a pour objectif

de développer des projets en lien avec l’environnement,

la culture et l’itinérance.

logotransnom

« ULZI » est le nom du symbole entrelacé

que l’on retrouve dans la culture nomade mongole

et qui signifie « Bonheur infini … » .

 

Carnet de Bord – 2010/2013

Sous la forme d’un carnet de voyage,

découvrez les temps forts de la vie de l’association Ulzi Cie.

24 Août 2010, jardin des plantes – Nantes

Ce jour là dans le jardins des plantes de Nantes, c’est décidé l’association « ULZI Cie » doit voir le jour. Fabien Haettel et Sébastien Rose, concrétisent « la paperasse » en compagnie de Hervé Le Goyet, la création de l’association ULZI Compagnie. L’objectif est clairement de donner un cadre juridique à la continuité de deux projets que l’association l’Arbre Voyageur portait. Planète Musique et les toilettes sèches. De plus, comme il est bon de ne pas se limiter, les statuts sont larges en proposant de  « développer, promouvoir et diffuser des projets liés à l’écologie, aux échanges interculturels et à l’itinérance ».
Ulzi Compagnie hérite donc de matériel de musique, de toilettes sèches et de budget correspondant à des prestations que Hervé aura assuré au sein de l’Arbre Voyageur.

Octobre 2010
Hervé occupant encore des responsabilités au sein du CA d’Ecopôle, l’asso facture sa première prestation « cathering » afin de proposer un « brunch » végétarien et bio auprès des différents administrateurs. Ce fut l’occasion pour ses derniers de réduire leur emprunte écologique concrètement.

Printemps 2011 :
L’idée de réaliser une tournée pour Planète Musique à l’échelle de la France germe dans les esprits et la tentative du printemps échoue, tant il est difficile d’organiser, à l’échelle d’un territoire comme la France, un itinéraire cohérent. De plus, la disparité des situations des centres de loisirs est palpable au bout du fil. Certaines assos ont très peu de budget malgré la baisse de notre tarif de 350 à 180 Euros.

« Un p’tit coin de bonheur »
Notre boulot : c’est de vous faire chier !
Ulzi lance donc son projet toilettes Sèches intitulé «  Un p’tit coin de bonheur », notamment en sous traitant des contrats que l’Arbre Voyageur ne peut assurer. Cela nous amène à être présents aux jeunes charrues de Blain, la course contre le cancer du sein « Odyssea » et canal en scène. L’accent est mis sur la qualité de service et l’originalité des cabines décorées aux couleurs de la Mongolie durant l’hiver précédant.

Le cycle de l’eau :
Parler des toilettes sèches, c’est bien mais parler du cycle de l’eau potable c’est mieux et complémentaire. Dans le cadre d’un partenariat entre la CCEG et des associations de protection de l’environnement, Hervé assure un cycle de 4 rencontres (visite d’une usine d’eau potable une station d’épuration, visite d’une mare et un temps en classe) avec 3 classes de primaires.

Été 2011 :
Le travail de « phoning » ingrat et robotisant donne tout de même ses fruits et nous réalisons, sur 6 semaines, 3000 km en bus pour assurer 5 animations Planète Musique en Touraine (Mont Bazon), en Dordogne (la Chapelle Péchaud), du côté de Albi (St Juery), à St Gilles au porte de la Camargue et en remontant jusqu’à Villefranche sur Saone. Cette grande virée nous a permis également de faire du conte musical chez l’habitant. Une première représentation dans la résidence des anciens de Fay de Bretagne, puis dans un café anarchiste à Périgueux, dans le nouveau lieu de l’asso « les petits princes » en Ariège, dans une guinguette de la Drôme et même dans les rues de Sarlat.

Février 2012 : « à la croisée des chemins sur les routes du Morbihan » Gestel. Brec’h. Grandchamp. Vannes. Plescop.
Les musiques et les cultures du monde dans un pays où la tradition est encore bien vivante comme en témoigne le festival Roue Waroch. Du plus jeune au plus âgé, l’écart est grand, mais pas entre les auriculaires qui se tiennent fermement pour former ces grandes rondes tournoyantes.
La culture celtique est présente bien au delà des frontières de la Bretagne. Planète Musique ou comment embarquer une vingtaine d’enfants dans un voyage musical. On apprend qu’en tapant, grattant, soufflant, secouant, pinçant, les instruments nous parlent au delà du seul son qu’ils produisent. Un peu de vent dans un didgéridoo et c’est l’Australie qui s’ouvre à nous, un petit caillou sur la corde du bérimbao et c’est la capoëra qui danse sous nos yeux…

Avril 2012 :  « à la croisée des chemins, sur les route des côtes d’Armor » plaintel, plestin les grèves,Ploubaslanec, Queven
L’itinéraire se fait en fonction des lieux d’animations où nous sommes accueilli. Les enfants sont toujours aussi réceptifs et passionnés autours des instruments de musique car ils peuvent les utilisés, nous leur faisons confiance. Nous expérimenteront également l’animation dans la plus petite salle jamais testé jusqu’à présent.

Été 2012 : Les animations Planète Musique se font en Loire Atlantique et notamment à Plessé à l’occasion du festival « tribus d’ailleurs » où Ulzi propose également un parcours à travers les commerces et les écoles de Plessé avec l’exposition « familles du monde ». Sur ce festival nous assurons les toilettes sèches pour la partie VIP artistes.
Le festival du « Granchmbardement » accepte de compléter leur toilettes à chasse d’eau avec notre matériel. La biocoop de Blain fête ses 5 ans et Mélaine propose des contes accompagnée par hervé pour la musique « du film ». Cette expérience aura lieu également à la médiathèque de Blain et pour une animation de fin d’année au centre de loisirs de fay.

¾janvier 2013 festizad, Notre Dame des Landes :
Depuis l’automne les mouvements de résistance s’enchaînent sur la zad et Ulzi est sollicité pour fournir des toilettes et participer à une déambulation avec des artistes de la France entière. Le festizad sera marqué par les champs de boues et l’autogestion d’un festival hallucinant au niveau des conditions d’organisation. Trop de détails pour expliquer cette tranche de vie mais les toilettes et les instrus reviendront avec une bonne couche de boue et le camion reviendra saboté avec un moteur a changer.
Printemps 2013 :Après un hiver de pause en raison de l’accueil d’un bébé, la remise en route du projet « un p’tit coin de bonheur » se fait entre deux siestes. Une nouveau camion est acheté à pas chère pour assurer les contrats pour la mairie de Nantes. Le nouveau camion fera un mois mais les retours seront très positifs et grâce la participation de l’asso au réseau des « eco-manifestation », Ulzi décroche une grosse commande pour la LPO. Un chantier de construction de 14 nouvelles cabines dont 4 dans une caravane est lancé. Celle-ci sera présenté lors du pic-nic contre l’aéroport et sera baptisé du fait de l’oubli d’un bénévole de remettre une poubelle sous une lunette. Les gens continuant à fréquenter la cabine celle-ci n’était plus très sèche !!! De plus, l’idée de développer l’aspect déco pour les cabines s’adapte pour les Médiévales de Blain avec l’intervention de Stéphane le Maux qui réalise des trompes l’oeil avec une cabine « château fort » et une cabine « taverne ». Cette période de travail intense a permit au projet de pendre un nouvel essor d’intervenir sur une autre échelle et d’envisager la création d’emplois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s